Qu’est-ce qu’un « bon » sol pour jardiner ?

Qu’est-ce qu’un « bon » sol pour jardiner ?

Et si vous cultiviez des légumes à la maison ? Dans un contexte de prise de conscience écologique, le jardinage et le potager reviennent en force, notamment dans les villes où la moindre petite parcelle est exploitée pour faire pousser des légumes.

Remettre les végétaux au cœur de notre vie

L’Homme est omnivore. En plus de sa consommation carnée, il est friand de céréales, de légumes, de fruits, de légumineuses… Mais accordons-nous à notre alimentation tout l’intérêt qu’elle mérite ? Plutôt que de faire nos courses machinalement sur les étals des supermarchés, sans vérifier la provenance des aliments et encore moins les traitements qu’ils ont subis, ne devrions-nous pas plutôt opter pour les circuits courts ou, mieux, cultiver notre propre potager lorsque cela est possible ? Contrairement à ce que l’on pourrait croire, il n’est pas nécessaire d’avoir plusieurs dizaines de mètres carrés à disposition pour jardiner. Un rebord de fenêtre fera l’affaire pour faire pousser quelques herbes aromatiques. Il est peut-être temps de troquer Netflix contre une motobineuse… et vous y gagnez au change :

  • Le jardinage est excellent pour le moral ;
  • Vous réduisez votre budget alimentaire ;
  • Vous êtes sûr de ce que vous mangez ;
  • Le jardinage est une excellente activité d’éveil pour les enfants ;
  • Cultiver la terre est vecteur de patience, d’estime de soi et d’épanouissement ;
  • Vous réduisez l’empreinte carbone de votre foyer en limitant l’achat de denrées transportées sur de longues distances ;
  • Vous consommez des légumes et des herbes aromatiques qui ont gardé tous leurs nutriments.

Un bon sol de jardin est meuble et duveteux

Un sol sain et bien travaillé n’exigera que peu d’engrais ou de pesticides. Le sol organique est riche en humus, qui est le résultat final de la décomposition de matières comme les feuilles, les débris d’herbe et le compost. Il retient l’humidité, mais se draine bien. Un sol sain est rempli d’air et draine les minéraux essentiels à la croissance des plantes. Il est vivant, avec des vers de terre, des champignons et des bactéries qui aident à maintenir sa qualité. Un bon sol de jardin est meuble et duveteux. Vous pouvez obtenir ce résultat en le travaillant à la binette mécanique ou à la motobineuse (voici comment bien choisir une motobineuse).

L’ajout de matière organique sous forme de compost et de fumier vieilli, ou l’utilisation de paillis ou de cultures de couverture (engrais verts) vous permettra de préparer le sol pour la plantation. L’ajout d’engrais chimiques ne reconstitue que certains éléments nutritifs et ne contribue en rien au maintien d’un sol friable et de bonne qualité. La matière organique aidera à fournir tout ce dont vos plantes ont besoin. Un bon sol est capable de « piéger » l’air pour le fournir aux plantes.

Dans les sols trop poreux (sols sablonneux), l’eau s’écoule rapidement et ne peut être utilisée par les plantes. Dans les sols denses, limoneux ou argileux, le sol est gorgé d’eau car tout l’espace poreux est rempli d’eau. Cela étouffera les racines des plantes et les organismes du sol. Les meilleurs sols sont donc ceux qui comptent à la fois de petits et de grands espaces poreux. L’ajout de matière organique est le meilleur moyen d’améliorer la structure de votre sol par la formation d’agrégats. De plus, la matière organique retient l’eau afin que les plantes puissent l’utiliser quand elles en ont besoin. Les matières organiques (paille, foin, herbe coupée, écorce déchiquetée) recouvrent le sol et l’isolent de la chaleur et du froid extrêmes. Les paillis réduisent la perte d’eau par évaporation et empêchent la croissance des mauvaises herbes. Ils se décomposent lentement, enrichissant le sol en matière organique.

La motobineuse pour un sol fertile

La motobineuse vous aidera à rendre votre sol particulièrement fertile sans prise de tête ! Cette machine motorisée, que vous pouvez facilement manipulée grâce au guidon, aux mancherons et aux roues, permet d’ameublir le sol grâce à un jeu de fraises rotatives à vitesse modulable. Vous n’aurez qu’à pousser, comme vous le feriez avec une brouette, pour travailler le sol, l’aérer, supprimer les mauvaises herbes et les autres déchets végétaux. Une bonne motobineuse vous permettra de labourer à une profondeur d’au moins 15 cm, ce qui est idéal pour planter vos légumes !