La Maison Écologique d’Ed Gaddy

maison ed gaddy

Récemment présenté dans le Baltimore Sun, l’éco-guerrier Ed Gaddy a passé sept ans à réaliser son rêve de construire une maison ultra-efficace. Conçue en collaboration avec son ami et architecte Miche Booz, la maison a de nombreuses caractéristiques durables sélectionnées par Gaddy pour refléter son engagement fervent pour la préservation de l’environnement.

Gaddy a d’abord acheté le lot de 1,22 acre situé à Clarksville, Maryland en 2010. La propriété n’est qu’ à 10 minutes à pied de son bureau, ce qui élimine la nécessité d’une voiture. Gaddy explique que son objectif initial était de construire une belle maison de trois chambres à coucher qui était autonome. Avant d’amorcer les travaux, lui et Booz ont toutefois décidé de viser l’objectif impressionnant d’obtenir les trois certifications majeures US en matière de durabilité: LEED, Living Building Challenge et Passive House.

 » Les trois certifications témoignent de son engagement et de sa passion pour ce sujet particulier « , a déclaré M. Booz.  » Je dirais qu’il s’agissait d’une fixation, et d’une bonne fixation. C’est sa façon de contribuer à ce qu’il considère comme une crise sur la planète. Il est entier – financièrement, émotionnellement et intellectuellement. »

Pour démarrer le projet, il fallait orienter la maison pour profiter d’un ensoleillement optimal pendant la journée, réchauffer l’intérieur en hiver et ombrager l’intérieur pendant les chaleurs estivales. Des fenêtres à haut rendement énergétique ont été installées dans toute la maison pour éviter les pertes d’air.

Tous les matériaux de construction de la conception ont été sélectionnés pour leurs composés organiques volatils (COV) faibles ou nuls. D’autres finitions comme la peinture et les carreaux, ainsi que le revêtement de sol, ont été choisies pour leur durabilité ou leur potentiel de recyclage futur, comme les comptoirs en acier inoxydable de la cuisine. Les appareils électroménagers dans la cuisine et la salle de bain sont les plus efficaces. Pour économiser l’eau, les salles de bains ont été équipées de toilettes qui consomment moins de 3 litres d’eau par chasse et des urinoirs sans eau ont également été installés. Les chauffe-eau dans les salles de bain et la cuisine réduisent le temps qu’il faut pour faire couler l’eau chaude aux robinets.

En ce qui concerne la production d’énergie, la maison est équipée d’un panneau solaire et il y a un ventilateur récupérateur de chaleur qui transfère la chaleur et le froid dans toute la maison. Selon Ed Gaddy, ils ont également installé des thermopompes haut de gamme, mais l’isolation à trois couches de 45 cm d’épaisseur de la structure les rend rarement nécessaires.

À l’extérieur, presque autant de détails ont été appliqués à l’aménagement paysager. Le terrain a été aménagé pour réduire le ruissellement et un système de collecte dirige la pluie vers une grande citerne souterraine pour l’utilisation des eaux grises. Des plantes indigènes ont été plantées dans le jardin et dans un potager, avec des cerisiers, des pommiers, des noyers et des pêchers.

Grâce à ce profil durable étonnant, la maison de rêve de Gaddy a obtenu deux des trois certifications vertes jusqu’ à présent. Il a été certifié LEED Platine, ainsi qu’un bâtiment à consommation énergétique zéro par l’International Living Future Institute. Ils s’attendent à recevoir bientôt la certification Living Building Challenge. La classification de la maison passive a été refusée à Gaddy en raison d’un petit problème concernant un test d’étanchéité raté. Gaddy travaille actuellement à résoudre le problème et espère obtenir cette certification bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *